Comment cultiver son intelligence émotionnelle #1 ?

Je suis en train d’écouter un livre. Oui cette phrase est parfaitement correcte. Les livres audio, mon nouveau dada. “Cultiver votre intelligence émotionnelle” (et non votre jardin pour ceux qui ont la réf), un livre audio qui fait partie de la collection « les cahiers de la Harvard Business Review ».  Je m’intéresse aux nouvelles compétences humaines les plus demandées des entreprises. L’intelligence émotionnelle en fait partie.

7h32 d’écoute active pour essayer de vous en ressortir quelques passages croustillants.

La partie 1, ça se passe juste en dessous !

Comment cultiver son intelligence émotionnelle ?

Partie 1 : Comment développer sa pleine conscience ?

Cela passe en premier par un état d’esprit positif moins centré sur son petit nombril…

1) Quand tu peux, évite le jugement

L’une des méthodes consiste à dire que tes pensées sont intégralement transparentes. Si c’était le cas, tu n’aurais pas de pensées affreuses concernant tes potes non ? Tu trouverais un moyen de comprendre leurs perspectives et leurs façons de penser.

2) Relativise en comparant ta contrariété à quelque chose de plus grave

Et lorsque que quelque chose te contrarie ? Prenons l’exemple d’un prof qui nous rend une mauvaise note. Est-ce une tragédie ou un désagrément ? Si tu as peur de l’annoncer à tes proches, met toi à la place d’une infirmière qui doit annoncer le décès d’un patient à la famille car elle a fait une erreur… C’est quand même plus simple non ?

3) Ne cherche pas toujours tout prévoir

Le stress n’est pas fonction des événements mais de la perception que tu en as. Je n’ai pas peur de parler. J’ai peur de cette image de moi au milieu du tableau devant une amphi remplie en train de transpirer car je perds mes mots…Nous pensons, à tort, que quelque chose de spécifique va se passer, et lorsque ce sera le cas, ce sera terrible. Mais la prédiction relève de l’illusion. On ne peut pas vraiment savoir ce qui va se passer. Laisser une part d’incertitude dans nos décisions peut au contraire être très excitant non ?

4) Envisage toujours 2 options

A chaque fois que je postule à une offre de stage, je cherche toujours des opportunités que le refus de ma candidature pourrait m’apporter. Attention, je ne pars pas défaitiste, bien au contraire, je pars l’esprit apaisé. Si je suis pris : Génial. Si je ne suis pas pris : Encore mieux.

Donne toi 5 raisons pour lesquelles tu seras accepté pour ce stage que tu souhaites tant avoir. Et puis pense ensuite à 5 raisons pour lesquelles quand bien même tu ne serais pas retenu, cela représenterait en fait un avantage, de nouvelles opportunités, plus de temps avec votre famille…

Pour écouter le livre : “Cultiver votre intelligence émotionnelle”, ça se passe par ici . Tu peux bénéficier d’un livre gratuit avec l’offre Audible.

J’espère que l’article t’a apporté de précieux conseils pour tes futures candidatures. Cependant, n’oublie pas, lire est une chose, passer à l’action en est une autre !

A bientôt, 

Hugo 

As-tu aimé l'article ? Partage le pour en faire bénéficier tes amis !​

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *