Quel avenir pour Clubhouse ?

11 Avril 2021, 19h, cela fait 30 minutes que j’ai lancé la room hebdomadaire “Viens te motiver avant Lundi”. Nous sommes à peine 20 dans la room… Je ne comprends pas car il y a 1 mois, les rooms influentes de Clubhouse rassemblaient au moins 50 personnes. Mis à part la baisse de croissance, les utilisateurs sont de plus en plus exigeants avec les contenus proposés… Alors ? Est-ce que Clubhouse est mort ? Est-ce qu’il peut encore survivre aux ogres Facebook, Twitter et Spotify ? L’avenir du réseau est en jeu et ma stratégie de branding pour ce blog aussi… 😨

Clubhouse est-il mort ? Quel est l'avenir de Clubhouse ? Hugo Calmand - Etudiants Positifs

Les nouveaux utilisateurs se font de plus en plus rare

Il y a un mois, si tu avais beaucoup d’abonnés, tu pouvais en gagner 500 par jour, sans rien faire. Il suffisait d’optimiser sa biographie pour être suggéré par l’algorithme au nouveaux utilisateurs du réseau.

Mais aujourd’hui, il y a comme qui dirait un couac. La croissance a clairement ralentie, du coup c’est extrêmement dur d’avoir de l’audience dans ses rooms.

Voici un exemple concret pour notre club Etudiants Positifs. Regardons la variation d’audience sur 2 périodes définies.

La semaine du 7 au 14 Mars :

Quel est l'avenir de Clubhouse ?

La semaine du 4 au 11 Avril :

Clubhouse est-il mort ?

Clubhouse est devenu un réseau social comme Instagram ou il faut se battre pour avoir ses premiers abonnées. Le contenu est la clef. Si tu fais des rooms sur des sujets trop vague avec très peu de qualité, tu ne pourras pas briller. En revanche, si tu lances des rooms sur des thématiques nichées avec une forte dose de valeur ajoutée pour l’audience, tu auras toutes tes chances !

Le problème avec Clubhouse n'est pas Clubhouse

Sur Clubhouse, les créateurs de contenus sont rois, ils peuvent parler à leurs audiences directement, leurs partager de la valeur et comprendre leurs besoins.

Cependant, la rétention (Garder le plus possible son audience sur ses rooms) n’augmente pas.

Pourquoi ?

Le problème de l’excitation.

Lorsque des étudiants ouvrent TikTok, Instagram ou Facebook, ils ont besoin de contenu juteux en moins de 7 secondes (sinon ils partent).

Les algorithmes de ces réseaux sociaux ont des milliards de contenus juteux à proposer au bon moment à la bonne personne. Donc la rétention n’est pas impactée. 

Mais quel rapport avec Clubhouse tu me diras.

Clubhouse c’est du live, ce qui signifie que tu dois trouver un contenu qui t’intéresses et qui se passe maintenant et pas dans 5 minutes. 

Et la c’est bien plus compliqué car les algorithmes de Clubhouse n’ont pas la main sur le facteur de l’instantanéité. 

Les développeurs doivent donc se concentrer sur le « First Time user expérience »

En d’autres termes, le plus gros enjeu pour Clubhouse est de tout faire pour que lorsque tu arrives pour la première fois sur l’app, tu sois tellement émerveillé que tu y retournes par reflexe même si le contenu n’est pas forcément excitant à l’instant T. 

Pour certaines personnes cela marche (dont moi). Pour d’autres, non.

La comparaison avec Twitch

Twitch, c’est du live. Donc nous pourrions dire que Clubhouse est relativement similaire à Twitch ? 

Pas vraiment… 🙄

Les principaux streamers passent environ 40 heures par semaine en live sur Twitch. La raison qui me parait la plus évidente est qu’ils passent la plupart du temps à jouer à des jeux vidéo (ce qui rend la création de contenu plus simple).

Twitch est orienté verticalement. 1 Gamer joue à 1 jeu et apporte de la valeur à son audience à lui tout seul.

Clubhouse est orienté horizontalement.  Il faut que chaque personne présente on stage donne sa contribution pour que la discussion générale apporte de la valeur à l’audience.

Tu vois la différence maintenant. 

Rajoute à cela que sur Clubhouse, si tu rejoins la room 30 minutes en retard, tu as surement loupé les points les plus importants de la discussion et tu seras perdu. Or, sur Twitch, peu importe le moment où tu rejoints le live, tu comprendras que le gamer joue à un jeu et tu pourras facilement suivre.

C’est du live, mais sans l’urgence de manquer quelque chose.

Contrairement à Clubhouse… 😥

Les influenceurs sont perdants

Les créateurs de contenus avec une grosse audience n’ont pas forcément envie de migrer sur Clubhouse.

A ton avis, tu préfères passer une heure à faire une room Clubhouse et toucher 2000 personnes ou enregistrer un podcast et en toucher 200000 ?

Tu penses à la même chose que moi ?

Pourquoi ne pas enregistrer la room sur Clubhouse pour la diffuser plus tard sur un podcast ?

Une pierre, deux coups. C’est pas beau ?

… 😅 

Quand les créateurs décident d’enregistrer, ils doivent l’indiquer à l’audience (« REC » dans le titre).

L’aspect fun du live disparait.

Quel est l’intérêt d’écouter un live si tu peux le réécouter plus tard via un podcast sur Spotify ?

Revenons au commencement

Qu’est ce qui a rendu Clubhouse si magique ? Qu’est ce qui t’as rendu accro à Clubhouse ?

L’aspect chill du réseau.

C’est un réseau social, non un réseau de performance.

Alors oui, toutes les rooms organisées par des coachs et experts sont enrichissantes, mais commencent à devenir redondantes.

Le problème de rétention est réglé. Ouf.

Ah non, j’oubliais la croissance….

Nous avons encore un gros problème.

Chill = addictif mais avec une faible croissance. C’est logique, si je viens sur Clubhouse pour chiller et me faire des potes… alors je ne vais pas ramener des potes.

Contenu qualitatif = ennuyant mais avec une forte croissance. Cela a fonctionné dans la sphère tech/entrepreneuriat, car le cycle d’engouement a attiré tellement d’entrepreneurs et freelance que l’on a atteint une masse critique.

Néanmoins, est-il possible de reproduire cette magie dans chaque communauté ? Est-ce qu’un pâtissier à sa place sur Clubhouse ? Pas sur…

 

Bon, je crois que je t’ai donné presque toutes les raisons de ne pas rejoindre Clubhouse maintenant 😉

Cependant, le réseau n’est pas encore mort et il pourrait même connaitre une explosion dans les prochains jours… 💥 

Android, we need help plzzzz

Quand je pense que je me moquais de mes potes sous Android il y a 1 mois…. Aujourd’hui, cela me redonnerait clairement espoir dans Clubhouse s’ils pouvaient débarquer illico presto sur le réseau ! 😁

Néanmoins, les fondateurs Paul Davison et Rohan Seth l’ont annoncé, la version Android de Clubhouse devrait arriver début Mai (Paul a même pu la tester).

Une chose est sûre, il en va de la survie du réseau. Car la courbe de téléchargement de l’app est en constante regression.

J’espère que tu as aimé l’article !

A bientôt ! 

Hugo 🧡

 

A bientôt (j'espère) sur Clubhouse ! 😉

Si tu veux une invitation, viens me suivre sur LinkedIn 👇

Hugo

Mastère Spécialisé "Stratégies marketing à l’ère digitale" à Audencia | Co-fondateur MIDGO

L'accès au compte Instagram Welovecandidat pour des Tips quotidiens

L'accès au Club des Etudiants Positifs

L'accès à mon compte Clubhouse

Les articles de Welovecandidat que tu peux aimer 👇

Pourquoi développer son Personal Branding quand on est étudiant ?

Comment Clubhouse va venir titiller l’enseignement supérieur français ?

Tu as aimé l'article ? Partage le à tes proches👇

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *